Faire du CouchSurfing: voyager gratuitement et s’enrichir humainement

Faire du CouchSurfing: voyager gratuitement et s’enrichir humainement

Vous souhaitez voyager pas cher! Vous avez déjà entendu parler de l’échange de maisons, de AirBnB… mais avez-vous déjà entendu parler de Couchsurfing écrit aussi CSurfing?

Laissez moi vous expliquer:

Couchsurfing, kézako?

C’est un réseau d’échange d’hospitalité qui permet de voyager, d’accueillir des voyageurs et/ou de participer aux forums. Il a été créé par Casey Fenton, Daniel Hoffer, Sebastien Le Tuan, Leonardo Bassani da Silveira en 2004. Cependant l’idée de départ revient à Casey Fenton.

En 1999, lors d’un voyage en Islande, Casey Fenton contacte par liste de diffusion des étudiants de l’université de Reykjavik pour demander à être gracieusement hébergé. A 21 ans, fauché comme un étudiant,  c’était une façon d’être hébergé gratuitement. Le nombre impressionnant de réponses positives le convainc qu’il existe une communauté de personnes pensant autrement le voyage, plus centrée sur l’humain, prête à aider. Il renouvela plus tard l’expérience en Égypte et retrouva la même ferveur. L’idée de CSurfing été née.

Et oui! C’est ça la véritable identité de Couchsurfing. Faire des rencontres mémorables. Couch= canapé et Surfing= surfant. Cela montre bien l’idée de voyager en dormant chez une personne en toute liberté.

En ce qui me concerne, j’ai découvert Couchsurfing en 2011. J’ai depuis fait 49 rencontres dans pleins de nationalités différentes: Coréenne, Japonais, Chinoise, Taïwanaise, Italienne, Allemande, Hollandaise, Espagnole, Française, Suédoise, Norvégienne, Anglaise, Américaine, Canadienne (des personnes anglophones et des Québecois), Israélienne,  Azerbaïdjanaise. Cela a toujours été un enrichissement personnel tant l’échange culturel et humain est fort. Lorsque que quelqu’un souhaite venir chez vous, vous faites tout pour qu’il se sente bien, qu’il se détende, qu’il se repose, qu’il découvre… Ce que vous donnez, vous le recevez encore plus.

Bien entendu, tout cela dépend de la manière dont vous souhaitez vivre cette expérience et comment votre hôte le conçoit également. Vous pouvez arriver chez quelqu’un qui reçoit 3 personnes par semaine (généralement dans les grandes villes, voir les conseils plus bas) et qui ne peut pas ou ne veut pas consacrer beaucoup de temps à l’hôte. La maison du CSurfer s’apparente alors plus à une chambre d’hôtel gratuite et plus vivante.

Je vois toujours cela comme un partage. Si c’est la semaine, j’essaye de faire visiter mon petit village, ou la ville la plus proche. J’essaye de concocter un bon petit plat, si possible typique. On discute, on écoute de la musique, on regarde un film… on passe un moment convivial.

La rencontre étant souvent courte, généralement une soirée et une nuit, vous êtes tourné vers votre hôte ce qui vous fait voyager mais aussi déconnecter de la vie quotidienne. Et cela fait du bien.

S’inscrire

Vous vous inscrivez sur le site, vous créez votre profil, et hop vous êtes connecté à des millions d’utilisateurs que vous pourrez recevoir, qui pourront vous accueillir ou que vous pourrez aider sur les forums… tout cela gratuitement. Dit comme cela, ça paraît simple, non?

La 1ère chose à faire après l’inscription est de compléter votre profil. Un profil complet sera plus lu et donc mettra plus en confiance. On va vous demander:

  • Vos disponibilités d’hébergements (4 possibilités): Accepte des invités, Accepte peut-être des invités, N’accepte pas d’invités, Ne peut pas héberger mais désire rencontrer des personnes

Ce que je mets, c’est « Accepte peut-être des invités ». Je n’aime pas dire non, donc si je mets « Accepte des invités » alors que je ne suis pas chez moi, je vais devoir dire… non. Si je mets « Peut-être », les voyageurs savent que je peux ne pas être dispo.
Pourquoi il y a « N’accepte pas » me direz-vous, pour un réseau dédié à ce type de rencontres? Tout simplement parce qu’il n’y a aucune obligation à cela. Certains ne veulent que recevoir, d’autres, ne souhaitent que voyager ou d’autres encore faire les 2. Certaines personnes ne sont à l’aise que sur le forum pour partager des lieux à découvrir ou des expériences de vie (voir plus bas la partie sur les forums). Pour le dernier avis, imaginez que votre chat est très jaloux et n’accepte personne d’autre que vous! Dommage! Sans blague, pour X ou Y raisons, vous ne pouvez pas héberger mais vous souhaitez servir de guide pour montrer votre ville ou faire partager les bons pubs du coin ou encore réaliser une promenade dans les champs…

  • Où j’ai grandi
  • Profession
  • Études
  • Langues que je parle couramment
  • Langues que j’apprends (sous entendu, celle que je baragouine aussi)
  • A mon sujet: Qu’est ce que vous avez à dire sur vous? Sur votre philosophie de la vie?
  • Pourquoi je suis sur CSurfing: Comment allez-vous y contribuer? Qu’est-ce que vous souhaitez? Expliquez vos expériences CSurfing (si vous en avez eu bien entendu)
  • Plus sur vos hobbies
  • Ma musique, mes films et livres préférés
  • Un super truc que j’ai fait
  • Enseigner, apprendre, partager
  • Ce que je peux offrir à des hôtes
  • Pays que j’ai visité
  • Pays où j’ai vécu

Ça fait déjà pas mal de données mais il faut vraiment prendre le temps de le faire. Vous avez ensuite d’autres infos à donner sur vos préférences et votre maison:

  • Les jours où vous pouvez recevoir
  • Le nombre maximum d’invités
  • Les préférences des demandes: vous pouvez dire que vous êtes OK pour les demandes de dernière minute et pour les demandes de plusieurs groupes de CSurfers différents.
  • : N’importe, Homme ou Femme
  • Enfants, Animaux de compagnie, Fumeurs
  • Modalités d’hébergement: pièce privée, pièce publique comme le salon, chambre partagée ou lit partagé
  • Description des modalités: mettez tout ce que vous avez envie de mettre. Surtout si vous êtes naturiste. Cela peut éviter des surprises. Précisez si c’est un lit, un matelas gonflable, un Clic-clac…
  • Présence de colocataires
  • Divers: J’ai un animal domestique, Enfants chez nous (ce qui peut revenir au même parfois), fumeurs à domicile, accessible en fauteuil roulant
  • Accès aux transports en commun
  • Ce que je peux offrir aux invités
  • Informations supplémentaires

Vous avez enfin des données optionnelles:

  • Rajouter une photo de profil: Si vous êtes un fada des réseaux sociaux, lâchez-vous mais attention car la photo peut en dire long sur vous. Si comme moi, vous êtes méfiant et que vous voulez préserver votre identité, mettez une photo de vous en train d’admirer un paysage par exemple. Depuis 2011, CSurfing est devenu une société à part entière et a des conditions de confidentialité proches de celles de Facebook. Autrement dit votre nom, vos photos… ne vous appartiennent plus et même si vous effacez votre profil, le site peut les utiliser. Ce n’est pas grave, protégez-vous en mettant un diminutif ou juste votre prénom. Pas un pseudo à la noix que votre hôte chinois prendra pour votre prénom, hein!
  • Rajouter une photo de votre maison: Ne mettez pas une photo de votre maison entière, voire carrément pas de photo de maison tout court. Pourquoi? Pas pour les CSurfers. Pour les voleurs. Je ne pense pas que beaucoup connaissent CSurfing mais si vous partez en voyage et que vous modifiez votre profil en mettant « N’accepte pas d’invités » cela peut signifier que vous n’êtes pas là.
    Mettez plutôt une photo de la chambre ou du canapé.
  • Vous avez la possibilité de faire vérifier certaines informations par le site comme le moyen de paiement, l’adresse et le téléphone. Eh oh? Moyen de paiement? Tu nous as dit que c’était gratuit? Ne vous inquiétez pas, ça l’est puisque cette étape est optionnelle. Lorsque vous faites vérifier votre adresse vous devez payer 19 euros et c’est renouvelable chaque année. A quoi ça sert? Si votre adresse est vérifiée cela peut rassurer les CSurfers. C’était 10 euros et à vie avant 2011 mais le site était moins élaboré, il n’y avait pas d’application mobile.  Si vous souhaitez le faire, vous recevrez une carte postale à l’adresse indiquée. Sur celle-ci il y aura un code que vous rentrerez sur le site. Et voilà votre adresse est vérifiée.
    Ce que vous pouvez faire, c’est vérifier votre téléphone: le site vous envoie un SMS avec un code que vous devez rentrer sur le site.

Je vous conseille d’écrire votre profil en français et en anglais (un paragraphe dans une langue et la traduction en dessous). Le monde est anglophone, l’anglais est le minimum à mettre sur votre profil. Les professeurs de langues vont m’assassiner mais il y a Google Traduction ou plus précis mais qui ne traduit pas des phrases complètes, le dictionnaire en ligne Word Reference

Voyager

Vous souhaitez voyager, vous avez complété votre profil, planifié votre voyage, il est temps de rechercher des CSurfers.

Dans la page d’accueil vous tapez la ville souhaitée. Pour l’exemple, je tape Bastia. Et vous arrivez à ce type de page:

Le moteur de recherche est très efficace et vous propose les villes du monde entier. Même les moins connues ce qui va avoir son importance par la suite.

Vous avez 2 possibilités:

  • Créer un plan de voyage: ceci va vous permettre de placer publiquement votre voyage sur le site. A quoi ça sert? Si vous êtes un CSurfer qui accueille, il peut y avoir une alerte disant qu’il y a un voyageur à proximité. Si votre description de voyage donne envie, il pourrait vous convier chez lui, pour boire un coup en terrasse ou vous faire visiter sa ville.
    Faites ce plan de voyage, ça ne mange pas de pain, mais ce n’est pas la méthode la plus efficace pour trouver un hôte.

  • Chercher des hôtes locaux: C’est la méthode la plus efficace pour trouver un CSurfer. Vous avez accès à la totalité des CSurfers présents dans la ville et dans les environs (10 Km autour).
    Vous pourrez sélectionner des filtres pour faciliter vos recherches. J’y reviens après. Il faut savoir que plus la ville est importante plus la recherche de canapé est compliquée. Bizarre, me direz-vous? Si vous allez à Paris, vous allez avoir des milliers de canapés car il y a beaucoup d’inscrits. Cependant, ils sont inondés de demandes. Vous allez donc avoir beaucoup de demandes qui vont rester lettre morte. De plus si vous avez une réponse positive, vous avez plus de chance de tomber sur un CSurfer qui sera blasé par cet échange (attention, je ne fais pas de généralité). Il faut donc aller chercher plus dans la campagne, car les Couchsurfeurs, qui reçoivent moins de demandes, seront plus enclins à vous accueillir et à vous faire partager de bons moments.
    Bien entendu, il y a différents facteurs qui entrent en compte: êtes-vous mobile ou non? Préférez-vous la ville ou la campagne?…

Vous avez la possibilité de voir les voyageurs qui visitent le même coin que vous. Je ne l’ai jamais utilisé mais ça peut être intéressant si vous voulez faire des rencontres supplémentaires, avoir des conseils sur les trucs à voir…

Dernière chose: Hangouts. L’application mobile s’est associée à Couchsurfing pour faciliter les contacts. Je n’utilise pas cette application et je n’ai jamais ressenti le besoin de l’utiliser. L’application Couchsurfing mobile suffit.

Vous allez chercher vos CSurfers et vous allez filtrer votre recherche:

  • Les dates d’arrivée et de départ: généralement, je ne reste pas plus de 2 nuits chez un CSurfer. En effet, nous faisons souvent des voyages itinérants afin de découvrir le plus de choses et faire beaucoup de rencontres. Généralement c’est 1 nuit ce qui peut être fatigant car la 1ère nuit, vous restez éveillé plus longtemps pour échanger. C’est le but! Si vous faites ça tous les jours, vous devez être assez endurant. C’est l’aventure quoi! 2 nuits est l’idéal pour se reposer: la 1ère soirée vous restez éveillé pour discuter mais peut-être moins longtemps car vous allez passer la journée du lendemain avec le CSurfer. La nuit suivante, comme vous aurez passé la journée avec votre hôte, ça sera plus simple pour aller vous coucher de bonne heure afin de vous reposer.
  • Si vous avez un peu peur:
    -vous pouvez cocher « Have References » (A des références). Cela pourra vous rassurer car vous pourrez voir les avis positifs et négatifs. Je ne le fais pas car vous éliminez ceux qui débutent (comme vous à priori) et qui pourraient vous faire passer une superbe soirée. Lorsque c’est votre 1er couch, vous avez toute la découverte de cette expérience qui est unique et l’envie de faire le plus possible pour ceux qui arrivent chez vous.
    C’est la même chose pour « Are verified » (Sont vérifiés). J’en ai parlé plus haut, vous pouvez faire vérifier votre adresse pour donner un gage de sécurité. Je ne le fais pas car vu le prix, beaucoup de personnes ne vont pas le faire.
    C’est la même chose pour « Ambassadors »
    (Ambassadeurs). Les ambassadeurs sont encore plus rares. Si on veut l’être, il faut en faire la demande et montrer que l’on vit bien selon l’esprit Couchsurfing. Il y en a très peu par région et par pays.
  • Évidemment, vous cochez qui « Accepte les invités » mais aussi qui « Accepte peut-être des invités ». Pour ces derniers, les conditions peuvent être inscrites sur leur fiche.
  • Je vais passer les différentes options si vous voulez un lit partagé, une chambre à part…, si vous avez un animal ou si cela ne vous dérange pas d’être chez quelqu’un qui en a un ou qui a des enfants…fumeurs ou non. A souligner tout de même l’option « accessible en fauteuil roulant »
  • L’option la plus importante est « Last login date » (Dernière date de connexion). Cela va vous permettre d’éliminer les profils zéro et d’éliminer ceux qui se sont inscrits, qui sont allés une ou deux fois sur le site et puis plus rien. Vous pouvez accéder aux personnes les plus actives. Je vous conseille de faire des demandes avec l’option réglée « In the last 24hours » (dans les dernières 24h) dans un 1er temps. Si vous n’avez pas de réponse pour pouvez prendre un réglage plus large: « In the last week », « In the last month »…
  • L’option « Join date » (Date d’inscription), ne me semble pas forcément utile, tout comme « Interests » (Intérêts) ou « Keyword » (mot clé). A moins que vous ne cherchiez quelque chose de particulier.
  • Vous pouvez signifier le sexe de la personne: utile si les femmes se sentent plus rassurées par une CSurfeuse. Attention, ce n’est pas un site de rencontre!
  • Également l’âge: la plus jeune personne que nous ayons reçue avait 18 ans et la plus âgée qui nous a accueillis avait 82 ans!
  • Vous trouverez également « Languages spoken » (Langues parlées) même si chercher absolument quelqu’un qui parle français va vous empêcher de trouver des canapés dans certains pays. C’est tellement marrant de communiquer avec quelqu’un qui ne parle pas votre langue et dont vous ne parlez pas la langue non plus! Vous pouvez vous trouver dans des situations très drôles. Après si vous maitrisez l’anglais, ça aide. Mais beaucoup de Français ont été nourris à « Where is Bryan? Bryan is in the kitchen! ». C’est mon cas et j’arrive malgré tout à me faire comprendre: des gestes, des dessins et un sourire et le monde entier vous comprendra.
  • Dernière option importante: « Radius » (Rayon). Par défaut, il est à 10 Km, vous pouvez vous éloigner jusqu’à 50 km de la ville que vous avez demandée. Partez du plus proche et éloignez-vous au fur et à mesure des demandes sans réponse ou négatives.

Vous avez vu qu’il y a pas mal de possibilités pour faire son choix. Vous avez choisi de rencontrer quelqu’un, son profil vous intéresse. Il ne reste plus qu’à lui faire une demande appelée Couch Request. Pour cela vous allez sur son profil et vous cliquez sur « Send Request » (Envoyer une demande) en haut à droite:

Vous obtenez cette fenêtre:

Vous mettez la date d’arrivée et celle de départ et si ça peut changer. Imaginez que vous faites le tour du monde en auto-stop! Pas facile de planifier.
Ensuite vous indiquez le nombre de personnes qui voyagent.
Enfin votre message de demande qu’il faut absolument soigner! Ce n’est pas un mail que vous envoyez à un hôtel pour réserver une chambre. Il s’agit bien de demander à un parfait inconnu de vous héberger. Il faut donc le rassurer, expliquer votre voyage, montrer vos centres d’intérêts, expliquer pourquoi vous faites du CouchsurfingPlus votre demande sera personnalisée, plus elle a de chance de plaire à votre futur hôte. Imaginez-vous recevoir cette demande! Roh quelle transition! Nous allons voir maintenant comment accueillir.

Accueillir

Accueillir est vraiment quelque chose de simple. Vous recevez un message du voyageur qui va vous expliquer pourquoi il voudrait dormir chez vous. Au-dessus de ce message vous aurez le choix entre « oui », « non » ou « peut être ».

Selon ce que vous décidez, vous pourrez laisser votre adresse et si vous le souhaitez, un numéro de téléphone. Et voilà! Enjoy!

Vous pouvez accueillir dès lors que vous avez 2m² pour que le CSurfer puisse dormir. Aucune obligation d’avoir un palace, ni un lit, un canapé, une chambre. J’ai déjà dormi sur une couverture à même le sol. Si! Si! Il faut absolument préciser le lieu et les modalités de couchage.

Vous pouvez faire à manger mais ce n’est pas obligé.
Vous pouvez passer la soirée avec lui mais ce n’est pas obligé.
Vous pouvez lui faire visiter votre coin mais ce n’est pas obligé.

Vous l’aurez compris, il n’y a aucune obligation. Il faut juste être clair dans votre profil et vos échanges avant d’accepter la Couch Request: « Tu peux venir mais je ne pourrai pas faire à manger car je rentre tard du travail. Pense à manger avant… » Vous voyez le topo?

Vous créez votre expérience CSurfing. Demandez-vous ce que vous voulez faire, quel souvenir vous voulez laisser, de vous, de votre région ou votre pays. Demandez-vous aussi comment vous voudriez être reçu.

Forumer

Il existe des forums sur le site Couchsurfing appelez Groups que vous trouvez sur la page d’accueil. Il y en a pour tous les goûts: de l’art de vivre à la musique, des enseignants aux photographes… je ne pourrai pas tous les énumérer.

Cependant il y en a qui sont plus importants:

  • Votre pays, votre région, votre ville sont 3 forums différents sur lesquels il faudrait aller. En effet, beaucoup de CSurfers préparent leur voyage et posent des questions pour tâter le terrain:
    – Quels sont les lieux essentiels à visiter?
    – Y-a-t-il des transports en commun dans votre ville?
    – Comment fonctionnent les abonnements téléphoniques ou de transport?
    – …
  • Le pays, la région que vous allez visiter. Il vous faudra peutêtre certains renseignements. Le 1er, pour moi, est d’avoir des lieux immanquables qui sont peu connus des touristes.
  • Le forum Last Minute de votre région: ce forum permet aux CSurfers qui n’ont pas trouvé de canapé, de lancer un message sur le forum pour demander à « la dernière minute » à être hébergé.
  • Le forum Last Minute de la région que vous allez visiter: Cela pourrait être utile, on ne sait jamais.

Les événements:

Vous les trouvez dans la rubrique Events sur la page d’accueil. Un événement est une activité créée par un CSurfeur pour retrouver d’autres CSurfeurs de sa région. Là aussi, il y en a pour tous les goûts. Exemple: j’adore les jeux de société! Je vais créer une soirée jeux. Il y a la fête communale dans mon village! Je vais organiser une rencontre.

J’ai fait cela une fois pour les feux de la St Jean. C’était très sympa. Malheureusement il y a une toute petite communauté autour de chez moi et il n’y a pas beaucoup d’événements. Il va falloir que je me lance.

Les freins

Abordons les freins. Pourquoi vous ne voudriez pas faire de CSurfing? J’en vois 2 principaux:

  • La peur: nous vivons dans un monde de dingue avec des agressions, des vols. Il y a des terroristes partout, des voleurs partout et des agresseurs partout. Sans blague? Je peux tout à fait comprendre ce sentiment car nourri au 20h télévisé comme tout le monde, j’avais des craintes aussi au début. Ma famille avait des craintes également. Qu’est-ce que j’étais bête!? Après une 50 aine de Couch, jamais je n’ai eu de soucis.
    En y réfléchissant, l’étudiant qui fait le tour du monde à vélo, comment peut-il faire pour vous voler votre écran 50 pouces?
    Je ne vis pas non plus dans le monde des Bisounours. Des choses peuvent arriver. Une CSurfeuse espagnole m’avait raconté que le voyageur me précédant lui aurait dérobé son disque dur externe. Si vous allez sur Wikipedia, vous verrez des affaires de justice: 5 graves recensées depuis 2009. Alors après, combien de rencontres se sont faites depuis 2009 sans aucun souci? Est-ce plus à risque de faire du CSurfing ou de marcher dans la rue? Je ne crois pas. Vous avez de nombreux moyens de vérifier le profil de votre hôte ou du voyageur. D’ailleurs même ma famille l’a compris puisqu’ils me demandent à présent si le CSurfeur était sympa, ce qu’il fait dans la vie, ce que l’on a fait. L’esprit CSurfing est contagieux.
    Alors n’ayez pas peur, brisez le plafond de verre!
  • La langue: Oh my Godness, I don’t speak english! Pour résumer, je reprends ce que m’a dit un CSurfeur américain quand je lui ai dit, dans un anglais très approximatif, que je parlais très mal anglais, il m’a répondu que ce n’était pas grave car il ne parlait pas français. A partir de là on a rigolé et j’ai passé une super soirée avec lui. C’est vraiment comme cela qu’il faut le vivre. Vous pouvez sortir quelques mots d’anglais, faire des gestes,  dessiner, utiliser un traducteur sur internet… J’aurais d’ailleurs une anecdote à vous raconter ci-dessous.

Les autres freins:

  • L’espace: j’entends souvent: « ah oui mais je ne n’ai pas de chambre ». Ce n’est pas un souci. Pendant 2 ans, j’ai vécu dans un 3 pièces (salle de bain, cuisine, et pièce à vivre). Mon canapé était à 2 mètres  de mon lit. J’ai dû recevoir une 10 aine de CSurfeurs durant cette période. Ce n’est pas du AirBnB! Il faut juste préciser l’espace que vous allez consacrer au CSurfeur dans votre profil pour éviter les mauvaises surprises.
  • Les enfants: j’entends aussi: « bah pas pour l’instant, il y a les enfants ». Quelle ouverture d’esprit vous inculqueriez à vos enfants si vous faisiez du CSurfing avec eux! J’ai 2 anecdotes à raconter à ce propos. Il pourrait entendre une autre langue, essayer de rentrer en communication… et surtout éviter d’avoir peur de l’autre.
  • La disponibilité: encore une fois, aucune obligation. Si vous travaillez et que vous n’avez pas le temps de faire visiter ou de cuisiner, ce n’est pas grave. Le tout c’est de prévenir le CSurfer que vous travaillez, et lui dire de prévoir à manger pour lui car vous rentrerez tard ou bien l’avertir que le lendemain matin vous devez être au travail de bonne heure.

Les conseils

  • Évitez les profils zéro. Un profil zéro c’est quelqu’un qui vient de s’inscrire et qui n’a pas encore rempli son profil ou quelqu’un qui a entendu parler de Couchsurfing, s’est ensuite inscrit et a finalement renoncé car il avait la flemme de remplir son profil. Laissez tomber! D’où l’intérêt des filtres quand vous cherchez un CSurfeur.
  • Soignez vos demandes de canapé: il est important de faire attention à votre demande de canapé puisqu’elle va permettre au CSurfer d’accepter ou non. Elle doit être le plus personnalisé possible. Prenez le temps de lire la fiche de la personne à qui vous demandez un hébergement.
  • Évitez les grandes villes si vous êtes mobile. Elles sont engorgées et le taux de réussite pour obtenir un canapé est réduit.
  •  Pensez à un petit présent: la spécialité de ma ville est un bonbon. J’essaye toujours d’avoir ces bonbons lorsque je voyage ou lorsqu’un voyageur vient. C’est le début du partage.
  • Protégez vos données: Couchsurfing est devenu un réseau social avec une politique de confidentialité proche de celle de Facebook. Tout ce que vous mettez sur le site ne vous appartient plus. Ne mettez pas de données personnelles telles que votre adresse, votre numéro de téléphone sur votre profil. Évitez de mettre votre photo avec votre visage pour ne pas vous retrouver un jour sur une publicité que vous n’auriez pas choisie.
  • Évitez de vous installer: 1 nuit ou 2, me semble être l’idéal lorsque l’on voyage. Après, vous pouvez essayer plus si vous avez le feeling avec le CSurfeur. J’ai eu deux fois l’occasion de recevoir 4 à 5 jours des étudiants qui étaient en recherche d’hébergement là où j’habite. La situation est donc différente.
  • Proposez votre aide et vos services: faites la cuisine avec le CSurfeur. Vous pouvez même lui proposer de lui faire goûter un petit plat de chez vous. Mettez la table…
  • Renseignez-vous sur les différences culturelles: Si vous allez dans un pays étranger, les coutumes sont souvent différentes. Parfois, il faut absolument se déchausser lorsqu’on rentre, parfois ne pas faire la bise… bref, évitez les impairs.
  • Profitez!

L’application mobile

Je ne vais clairement pas m’embêter. Je vous donne le lien de l’application mobile: Application Mobile Android et Application Mobile Apple.

Je n’ai pas grand chose à dire sur l’application. Elle ne me sert que pour être averti d’une demande de couch. Elle me permet donc d’être réactif. Je ne l’ai jamais utilisée pour chercher moi-même un canapé.

Mes anecdotes CS

Cette rubrique aura pour but de vous donner un tour d’horizon d’expériences que j’ai vécues avec CSurfing.

  • La 1ère fois, j’avais suffisamment peur pour ne pas mettre mon adresse directement. J’ai mis ma rue mais la grande ville à côté de chez moi. Devinez! Il y a la même adresse dans la ville. Les CSurfers se sont pointés chez quelqu’un croyant que c’était moi. Ils ont fini à l’hôtel pendant que je les attendais chez moi. Je n’ai compris la situation que le lendemain matin en allumant mon ordinateur. Couvert de honte (d’avoir loupé ma 1ère expérience mais surtout d’avoir été trop méfiant) j’ai convaincu les CSurfers de passer le weekend avec moi. Un souvenir indélébile!
  • Quand j’ai fait mon tour de Suède, je suis arrivé à Stockholm sans savoir où je dormais le soir même puisque je n’avais pas eu de réponse. Je me suis précipité chez McDonald’s pour le Wifi gratuit. Ouf! Quelqu’un m’avait répondu.
  • Une fois j’ai attendu 2h devant une maison pour apprendre que la personne qui devait m’héberger m’avait oublié et qu’elle ne pouvait pas revenir chez elle. Heureusement le CSurfer qui devait me faire visiter la ville le lendemain matin a pu m’héberger.
  • J’ai fait du chien de traîneau au niveau du cercle polaire avec un papi de 82 ans.
  • Un CSufeur japonais qui était déjà venu à la maison, a voulu revenir chez moi lors de son 2è voyage en France. Je l’ai amené dans ma famille pour un repas d’anniversaire. 1ère expérience Couchsurfing pour mes parents qui ne parlent pas du tout anglais. De grands éclats de rire en perspective!
  • A peine arrivé dans une famille en Suède, la mère me dit qu’elle va faire des courses mais qu’il y a son fils de 12 ans qui est à la maison. Elle me donne ses clés. Quelle confiance et quelle leçon de vie, non?
  • Un jeune couple est venu avec leur bébé de 3 mois que j’avais dans les bras au bout de 20 minutes. Encore une belle marque de confiance et une belle leçon de vie.
  • Toujours en Suède, j’ai rencontré un CSurfeur hollandais qui faisait des études de bûcheron et qui était fan de la voiture BX de chez Citroën. Si! Si! Après le repas du soir, il m’a emmené faire un tour dans les bois. C’était un peu… hum… Vendredi 13? Blair Witch?… non juste magnifique. J’ai pu prendre la photo que j’utilise en page d’accueil pour la rubrique voyage.
  • J’ai été à une soirée étudiante en Norvège.
  • Un CSurfeur espagnol est devenu un ami. Il est venu 2 fois, j’y suis allé une fois. Nous avons fait la course Spartacus Run à Anvers ensemble.
  • Je suis devenu ami avec des CSurfeurs de Rouen.
  • Des CSurfeurs québécois m’ont fait découvrir les souterrains de ma ville! Je savais qu’ils se visitaient mais je n’avait jamais trouvé l’occasion de le faire. Merci!
  • Des Csurfers coréens m’ont fait découvrir leur sauce type « Wasabi ». Heureusement, ils m’avaient prévenu. Un bout d’ongle de sauce et je crachais du feu. Eux, ils mangeaient ça à la petite cuillère!!!!
  • Jane, 20 ans, 1m50, chinoise, avait décidé de faire le trajet Suède-Italie, seule, à vélo. Waouh!
  • Les Aventuriers que j’ai pu rencontrer: voir l’article Les Aventuriers

Pour aller plus loin

Il existe d’autres réseaux d’hospitalité que je connais plus ou moins. J’y reviendrais dans un prochain article mais en attendant voici les liens:

Bee My Guest pour les adhérents du Lions Club

Be Welcome dans le même esprit que Couchsurfing

Global Freeloader idem

Hospitality Club idem

Pasporta Servo pour ceux qui parlent l’Esperanto

Servas dans le même esprit que Couchsurfing

Warm Showers pour les spécialistes du vélo

WWOOF (World-Wide Opportunities on Organic Farms) vous travaillez chez un agriculteur contre gîte et couvert

Help X comme le wwoofing

Work Away faite un petit boulot (peindre une chambre, garder des chats, bricoler un poulailler) contre gîte et couvert

Route des SEL dans le même esprit que Couchsurfing mais il faut être adhérent des SEL (Système d’Échange Local)

4 thoughts on “Faire du CouchSurfing: voyager gratuitement et s’enrichir humainement

  1. Trump was referencing a fury that had sparked after reports from the Associated Press recently revealed that Linda Bean, the granddaughter of the firm’s
    founder and also among L.L. Bean’s 10 board members,
    made a $60,000 donation to a pro-Trump Political Action Committee that had
    actually much gone beyond the legal limit.

    1. Il n’y a aucun lien entre Casey Fenton et cette Linda Bean. Je ne trouve pas de lien entre LL Bean et Couchsurfing.Et même s’il faisait partie du CA, il ne faut pas faire d’amalgame entre un individu et l’entreprise. L’âme de Couchsurfing est encore là-même qu’à ses débuts.

  2. Hello very nice web site!! Guy .. Excellent .. Amazing ..
    I’ll bookmark your website and take the feeds also?

    I am glad to search out a lot of useful information here in the put up,
    we want work out extra techniques on this regard, thanks for sharing.
    . . . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *