Comment choisir une banque responsable?

Comment choisir une banque responsable?

Cela fait des années que j’étais à la Banque Postale mais ayant eu des difficultés à trouver une banque pour construire la maison passive, j’ai cherché une banque qui serait sensible à ce projet écologique. Il faut dire que j’ai quand même eu le droit, par la Caisse d’Épargne, à un:
-« On ne finance déjà pas les maisons neuves (RT2012, c’était il y a 4 ans quand le projet débutait) alors les maisons BBC (Euh passive, svp! On voit bien le gars qui n’y connait rien)… »
-« Ah bon?! Pourquoi? » lui réponds-je
-« On ne sait pas comment ça va tenir dans le temps » me dit le banquier.
-« De la même façon que les autres maisons. C’est juste une maison avec plus d’isolant »
-« Oui mais… non! »
Bon OK, je laisse tomber. Je ne lui en veux pas, il ne fait que suivre les directives et puis cela m’a permis de découvrir le Crédit Coopératif.

Je vais donc essayer de vous présenter comment choisir une banque responsable. Pour cela je vais m’appuyer sur le travail formidable de la fédération des Amis de la Terre.

Où va mon argent?

Je ne suis pas économiste et je ne vais donc pas vous expliquer pourquoi la plupart de l’argent que l’on possède n’existe pas mais correspond juste à des 0 et des 1 dans un logiciel bancaire. En revanche, il est « réel » quand vous avez besoin de consommer ou que vous le déposez à votre banque. Dans « réel », j’entends qu’il va être utilisé.

Lorsque vous déposez votre argent dans votre établissement bancaire, celui-ci garde entre 3 et 10% (cela dépend visiblement des banques et du pays concerné) du montant déposé en fonds de réserve. Ce taux est fixé par la loi (Française et Européenne) et on ne peut pas déroger à la règle.

Autrement dit, si vous déposez (on va prendre des comptes ronds) 1000€ et que la banque a un taux de réserve de 10%, elle déposera 100€ et pourra utiliser 900€. Bien souvent elle utilisera cet argent pour investir dans différents projets. C’est souvent là où la part d’ombre s’installe car vous ne savez pas comment « travaille » votre argent.

Attention! Le fait qu’elle utilise notre argent est normal. Les banques sont des entreprises comme les autres qui veulent faire du profit afin de payer leurs salariés, investir et innover. Ce qui est dérangeant c’est de ne pas savoir que sa banque provoque des désastres écologiques comme par exemple HSBC qui finance les entreprises responsables de la déforestation en Indonésie. Oui mais HSBC est une banque suisse, pas française! Alors que dire de BNP-Paribas qui finance des centrales à charbon en Inde. Non pas qu’il ne faille aider les Indiens à se développer mais n’y a-t-il pas d’autres alternatives? On peut également parler de la Société Générale qui a failli financé un projet d’Alpha Coal qui aurait mis en danger la Grande Barrière de Corail en Australie.

Bref! Je ne peux pas ou plus faire comme si je ne le savais pas.

Rq: il est possible que le tableau pose des problèmes d’affichage. J’essaye de régler le problème au plus vite

Pour tester votre banque:

On voit très vite que 2 banques se détachent: la Nef et le Crédit Coopératif.

La Nef et le Crédit Coopératif

La Nef

Vous avez souvent lu ou entendu des pubs pour les banques disant « être une banque autrement » ou un truc de ce style. Pour la Nef… c’est vrai. La Nef est une coopérative de finances solidaires. Elle finance uniquement des projets écologiques et d’économie sociale et solidaire.

Elle est totalement transparente. Vous pouvez d’ailleurs voir sur sa page les personnes qui ont été financées et pour quel projet  ICI.

Elle a tout une gamme de produits:

  • Investissement: sous forme de parts sociales
  • Prêts: projets immobiliers écologique et/ou participatif, prêt travaux et équipement, prêt voiture, prêt projet personnel.
  • Épargne: livret Nef, compte à terme Nerf et compte à terme « prêt de chez moi »

Particularités:

  • Avec les différentes solutions d’épargne Nef, vous choisissez vous-même l’orientation de votre épargne parmi le secteur écologique, social ou culturel. Vous pouvez également décider de confier son affectation au gré de la Nef. Vous pouvez faire don de tout ou partie de vos intérêts sur épargne avec une association partenaire de la Nef.
  • Il n’y a pas de compte courant. Sic! En fait c’est le Crédit Coopératif qui héberge les comptes courants des clients Nef (comme quoi ces 2 banques sont proches)
  • Pour l’instant, les taux sont trop bas pour que la Nef soit compétitive sur les prêts immobiliers. Elle a donc temporairement arrêté cette offre.
  • Les prêts voitures concernent les véhicules à faible impact environnemental: hybride, GPL (Gaz Propane Liquéfié), GNV (Gaz Naturel de Ville), électrique, de catégorie A et B en émission de CO2 (< à 120g/km), vélo électrique, etc…
  • Même chose pour les travaux: amélioration de l’efficacité énergétique de votre résidence principale, acquisition d’équipements écologiques et production d’énergies renouvelables.
  • En 2016, la Nef a élargi son offre en proposant sa plateforme de finance participative sous forme de dons : zeste.coop !

Je ne développe pas ici l’offre professionnelle mais ils proposent toute une gamme de produits adaptés (même des micro-crédits!)

Le Crédit Coopératif

Le Crédit Coopératif a deux origines : la Banque coopérative des associations ouvrières (1893), et la Caisse centrale de crédit coopératif (1938). À leur création, elles étaient destinées à financer les coopératives de production et de consommateurs. C’est en 1969 que ces deux acteurs forment la Banque Française de Crédit Coopératif. Elle élargit sa clientèle aux associations et aux mutuelles, c’est à dire des organismes ayant la même logique économique, celle des groupements de personnes. Ce n’est seulement qu’en 2001 qu’elle ouvre ses portes aux particuliers.

Le fonctionnement est quasi identique à celui de la Nef.

Elle a toute une gamme de produits liée au Développement Durable:

  • Investissement: sous forme de parts sociales
  • Prêts: projets immobiliers écologique et/ou participatif, prêt travaux et équipement.
  • Épargne: livret Agir, compte Agir (compte courant)

Particularités:

  • Compte Agir:

On retrouve, comme pour la Nef, 3 domaines au choix: Agir pour la planète, Agir pour une société plus juste et Agir pour entreprendre autrement. Si vous ne savez pas lequel choisir, vous pouvez prendre les 3 à la fois.

  • Carte Agir:

Rendez-vous compte! A chaque fois que j’utilise la carte (retrait, achat…)* la banque reverse 0,6€ à une association de mon choix parmi 20 que vous pouvez voir ICI. De plus, on peut nous-mêmes reverser une somme. J’ai suivi ce que m’a dit la banquière 0,015€. Cela revient à environ à 15 euros par an. On a un suivi sur le compte par internet.

*Dans la vidéo ils ne parlent que de retrait. Il me semble à la souscription que c’était pour toutes les utilisations. Je me renseigne…

  • Prêt Eco-habitat: Plus votre projet est écolo plus votre taux baisse. Voici quelques critères: Exemples de critères pris en compte pour le calcul du taux d’intérêt :
    – orientation de la construction
    – matériaux choisis pour construire ou isoler
    – mode de chauffage et apports naturels
    – peintures ou lasures
    – gestion de l’eau
    – consommation énergétique
    – composteurs
    – produits labellisés…
    Là je peux vous dire qu’ils savaient ce que voulait dire Maison Passive!!
  • Prêt PREVair: l’équivalent du prêt travaux mais pour les projets écologiques.

C’est ce qui est particulier chez eux mais vous retrouverez aussi toute la gamme classique des produits bancaires. Voici l’ensemble des produits.

Même si on vient au Crédit Coopératif par conviction, on ne peut pas toujours faire des choix écologiques (maison, voiture, travaux…) finances oblige. Vous avez au moins la possibilité de financer avec les produits classiques. Si c’est le cas, je vous recommande de lire le dossier Comment choisir son épargne? des Amis de la Terre: ICI

La méthode pour changer de banque

Il est totalement gratuit de fermer un compte courant ou un livret réglementé et les banques françaises proposent un service d’aide à la mobilité bancaire à tous leurs nouveaux clients (surtout la nouvelle banque qui fera tout pour que vous veniez!). Voici quelques conseils:

  1. Commencez par ouvrir un compte dans la banque que vous avez choisie.
  2. Transférez sur votre nouveau compte tous les mouvements automatiques : prélèvements et ordres de virements permanents.
  3. Restituez vos chéquier et carte bleue à la banque que vous quittez ou signez un papier comme quoi vous allez les détruire (cela dépend des banques).
  4. Assurez-vous que tous les chèques que vous avez émis au cours des derniers mois ont été débités du compte que vous voulez fermer.
  5. Demandez la clôture de l’ancien compte par lettre en indiquant les raisons qui ont motivé votre décision ( Les Amis de la Terre demandent de leur envoyer une copie par mail pour qu’ils la transmettent à la direction de votre ancienne banque).
  6. Pour plus de précisions, notamment sur les produits d’épargne ou de crédit, consultez le Guide de la mobilité bancaire édité par la Fédération bancaire française, disponible sur internet et dans tous les établissements bancaires.

Pour aller plus loin

Il faut rendre à César ce qui est à César: cet article n’aurait pas pu être fait sans le boulot des Amis de la Terre. Voici le lien pour lire le dossier complet: ICI

Je vous mets également l’autre dossier sur Comment choisir son épargne? Voici le lien pour lire le dossier complet: ICI. Si vous êtes à la Nef ou au Crédit Coopératif, vous serez bien conseillé. Si vous êtes dans une autre banque, il vaut mieux lire le dossier.

4 thoughts on “Comment choisir une banque responsable?

  1. Et oui, bonne idée que de bien placer le peu d’argent qu’on peut placer…. Merci pour ces aspects pratiques pour changer de banque, censé êtres plus faciles depuis début mars.
    Jusqu’ici, je n’ai trouvé que la NEF et le CCoop qui ont l’air propres question finance. D’ailleurs, ils font parti des seules banques à ne pas disposer de filiales dans les ‘paradis fiscaux’ (Belgique, Pays Bas et Luxembourg en font parti). Néanmoins, étant donné que CCoop fait aprti du groupe BPCE (comme Natixis), je me suis toujours demandé dans quelle mesure ils sont si cleans et indépendants….. Et je n’ai jamais trouvé la réponse. Les voies de la finance sont décidément impénétrables.

    Une petite pensée aussi pour nos banques étrangères très douées en magouilles : HSBC JPMorgan, ING Direct etc. etc.
    Depuis la crise des subprimes, toutes ces banques (BNP y compris) ont versé 320Mds d’euros d’amende dans le monde, et c’est surement bien peu comparé au mal qu’elles ont causé et au fric qu’elle ont amassé.
    Un excellent article des décodeurs sur le sujet : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/06/23/depuis-le-debut-de-la-crise-les-banques-ont-paye-190-milliards-de-dollars-d-amende_4659984_4355770.html
    et surtout le lien que je recherchais : « le casier judiciaire des banques » par Basta
    https://www.bastamag.net/Evasion-fiscale-fraudes-et-manipulations-decouvrez-le-casier-judiciaire-de

    1. Effectivement tu as raison pour Natixis, c’est la banque de financement et d’investissement du groupe Banque Populaire/Caisse d’Epargne. Et le Crédit Coopératif fait bien partie du même groupe. Selon Wikipedia, « en 2002, en raison d’une réglementation bancaire rendant difficile l’existence d’établissements bancaires de taille moyenne isolés, le Crédit Coopératif rejoint un groupe bancaire coopératif, le Groupe Banque populaire. Il signe un protocole avec la Banque fédérale des banques populaires (BFBP), entre à son capital et adopte le statut de société coopérative anonyme de banque populaire. La compétence d’organe central5 de la Caisse centrale de Crédit Coopératif est alors transférée à la BFBP ». C’était donc pour pouvoir exister physiquement. Après, j’ai tendance à faire confiance aux Amis de la Terre qui ont pas mal investigué depuis 2005. Et puis, le Crédit Coopératif a tenu à fournir ses propres données aux Amis de la Terre comme ils le signalent sur leur calculateur http://epargneclimat.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *