Définition du Développement Durable

Définition du Développement Durable

C’est toujours compliqué de définir un concept car c’est le résultat d’une évolution de l’état d’esprit des chercheurs, des politiques, des industriels…

En quelques dates:

En 1987, le rapport Brundtland (officiellement intitulé Notre avenir à tous (Our Common Future) rédigé par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’ONU) définit le développement durable comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

En 1991 et 1993, Ignacy Sachs (un professeur français de socioéconomie) définit l’écodéveloppement comme un « développement endogène et dépendant de ses propres forces, soumis à la logique des besoins de la population entière, conscient de sa dimension écologique et recherchant une harmonie entre l’homme et la nature »

En 2012,  l’AFNOR (Association Française de Normalisation) définit le DD de la manière suivante: « un état est dit « durable » si « les composantes de l’écosystème et leurs fonctions sont préservées pour les générations présentes et futures »

Je ne vais pas vous faire l’historique du concept car WIKIPEDIA le fera mieux que moi. Sachez tout de même que l’on considère que le concept est né en 1909 avec la Géonomie qui est la science qui explique les rapports entre l’environnement et les humains.

Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours:

Le Développement Durable, se définit par 3 piliers: Écologique, Social et Économique. Une action est dite « Développement Durable » lorsqu’elle intègre ces 3 piliers.

Quelques exemples:

-Le commerce Équitable permet de bien rétribuer l’agriculteur. Si vous achetez un produit équitable, vous êtes sûr que le paysan sera payé à sa juste valeur. Cependant, le produit peut faire des milliers de kilomètres pour arriver chez vous, et ce n’est pas écologique. On répond donc à 2 piliers sur les 3.

-la création d’un parc dans une ville c’est créer un espace Vivable. La Nature va alors reprendre de la place dans la ville, le bien-être des habitants augmentera mais peut-être que cela ne sera pas rentable pour la commune et donc pas viable économiquement. On répond donc à 2 piliers sur les 3.

-En 2017, les communes ne pourront plus utiliser d’herbicides. Cela ne peut être que bénéfique pour l’environnement bien entendu, mais permettra aussi de faire des économies par les municipalités. C’est donc Viable. En revanche, sans implication des habitants et sans une certaine pédagogie, certains peuvent ne pas adhérer et ne pas comprendre que quelques brins d’herbes se retrouvent dans nos caniveaux. On répond donc à 2 piliers sur les 3.

-Prenez le covoiturage: c’est l’exemple parfait du DD. « Social » car on y fait des rencontres, on communique. « Écologique », OK, on utilise encore la voiture mais réduire le rejet de CO2 par passager est super. « Économique » car le conducteur et le passager sont tous les deux gagnants. C’est donc Durable.

Voilà maintenant vous savez tout sur le DD!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *