Demain est à Nous: la jeunesse du monde s’empare du Développement Durable

Je crois qu’à présent beaucoup de monde connaît Greta Thunberg de par les médias. Mais connaissez-vous José Adolfo, Arthur, Aïssatou, Heena, Peter, Kevin et Jocelyn? Pourtant ils sont tout aussi importants.

Le film est réalisé par Gilles de Maistre et met en scène l’histoire d’enfants qui veulent prendre les choses en main et qui en ont marre du pessimisme et de l’inertie des adultes. Nous retrouvons donc:

  • José Adolfo qui est directeur de banque pour aider les enfants
  • Arthur qui peint et vend ses œuvres pour acheter de la nourriture pour les SDF
  • Aïssatou qui parcourt les villes de son pays pour lutter contre le mariage forcé des jeunes filles
  • Heena qui recueille les témoignages des enfants des rues dans un journal
  • Peter, Kevin et Jocelyn qui ont créé un syndicat pour protéger les enfants qui travaillent.

Je vous laisse découvrir la bande-annonce

Avec ce film documentaire, on ressent tout un tas d’émotions différentes: on passe du rire à la colère, de la joie à la tristesse… mais ce que j’ai ressenti le plus, c’est l’humilité face à un tel courage.
En effet, je pense démontrer à travers ce blog que je fais beaucoup de choses en faveur de notre environnement et du développement durable en règle générale. Et pourtant, je me suis senti tout petit face à ces enfants pas plus haut que 3 pommes.

Imaginez-vous que José n’avait que 7 ans quand il a décidé de créer une banque pour les enfants. Mais en plus, il y est arrivé! Maintenant à 14 ans, il dirige une banque solidaire depuis des années afin de financer les études de ses pairs. Incroyable!

Incroyable qu’il ait eu cette idée.
Incroyable qu’il est été soutenu.
Incroyable qu’il ait trouvé des partenariats.
Incroyable qu’il ait créé cela au nez et à la barbe des adultes.

Je ne vais pas en dire plus. J’espère que ce petit article vous donnera envie de voir ce film entouré d’enfants. Peut-être que nous devrions retrouver notre âme d’enfants et croire que tout est possible si on le veut vraiment et que l’on veut changer les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.