J’ai acheté une voiture électrique

Depuis toujours, j’adore les voitures. Avant même d’avoir mon permis, j’avais des choix bien arrêtés sur mes futures voitures.
En 2006, j’ai commencé avec une Ford Focus Diesel d’occasion achetée comptant avec l’argent que mes parents m’avait donné pour débuter dans la vie! J’ai adoré cette voiture. C’était la première, c’était l’indépendance.
Lorsqu’il a fallu acheter une 2ème voiture pour la maison, en 2009, je me suis tourné vers la Toyota iQ. Encore une fois, j’ai été attiré par l’audace et l’originalité du véhicule mais aussi par son côté plus « propre ».  En effet mes choix d’achat commençaient à être très orientés vers l’écologie. C’était la voiture la moins polluante à cette époque, toutes catégories confondues. 1L essence, 65cv très économe.
Il a fallu ensuite remplacer la Focus en 2012 et j’étais tombé sous le charme de la Honda Civic VIII. Un vrai objet roulant non identifié: originalité, sportivité (185 cv reprogrammés par l’ancien propriétaire), fiabilité et praticité. Lorsque je l’ai vu débarquer sur les routes, je me suis dis: « Un jour elle sera mienne! Oh oui! Un jour elle sera mienne! » (réplique de film bien connue).  Malgré ses 2.2 diesel, elle restait dans le haut du panier concernant les rejets de particules et la consommation. A l’époque déjà, je m’interrogeais sur le fait que l’on ne parlait que du CO2. J’étais tombé sur un site qui faisait différents tests de pollution (sonore, particules, CO2…)

Toujours à regarder sur l’actualité des automobiles, j’ai découvert l’électromobilité avec la marque Tesla autour de 2014. Waouh le rêve! On retrouve l’originalité et la sportivité avec un côté geek jamais exprimé dans le domaine de l’automobile. Cela reste un rêve inaccessible mais je me dis que cela va montrer la voie du possible pour d’autres constructeurs.
En 2017, Elon Musk annonce la nouvelle Model 3 à 35000$. C’est là que je me suis dis que le rêve de la voiture électrique pouvait devenir réalité. Je l’ai alors précommandée pour 1000€ au cas où!

C’était sans compter les discours anti-voiture électrique: « une voiture électrique ça pollue plus avec la batterie « , « on ne peut pas recycler les batteries », « on exploite les enfants pour avoir les matériaux », « avec ma voiture je peux faire 1000 km mais pas avec une voiture électrique »…

C’est là que mes recherches ont commencé et que j’ai dû faire mon propre guide d’achat!

Les questions que je me suis posées:

  • Est-ce que ça répond à mes besoins?
  • Est-ce pratique?
  • Est-ce rentable?
  • Est-ce écologique? (la réponse dans un prochain article)

Mes besoins

Comme j’essaye de vous le démontrer avec ce blog, les achats doivent être responsables. Ai-je besoin d’une autre voiture? Si j’achète une voiture électrique, ai-je besoin de beaucoup d’autonomie? Est-ce que je peux aller voir mes amis et ma famille?

Combien de fois faites-vous 300 km aller-retour dans une journée, dans la semaine dans le mois ou dans l’année? Bien souvent c’est la 1ère question qu’il faut se poser. J’ai souvent lu et entendu le fait que les voitures électriques étaient limitées avec l’autonomie. C’est vrai, ça l’était encore il y a 5 ans mais maintenant il y a quelques modèles qui proposent des autonomies autour de 500 km et encore plus autour de 300 km

Classement Marque et modèle Autonomie (WLTP)
1er Tesla Model S 652 km
2e Ford Mustang Mach-E 610 km
3e Tesla Model X 597 km
4e Tesla Model 3 580 km
5e Volkswagen ID3 542 km
6e Skoda ENYAQ iV 510 km
7e Tesla Model Y 505 km
8e Volkswagen ID4 500 km
9e Jaguar i-Pace 470 km
10e Porsche Taycan 462 km
11e BMW iX3 459 km
12e Kia e-Niro 455 km
13e Kia e-Soul 452 km
14e Hyundai Kona électrique 449 km
15e Audi e-Tron 55 436 km
16e Volvo XC40 Recharge 425 km
17e Chevrolet Bolt 417 km
18e Renault Zoé 395 km
19e Nissan Leaf 385 km
20e Citroën ë-C4 350 km
21e Peugeot e208 340 km
22e Opel Corsa-e 337 km
23e BMW i3 325 km
24e Opel Mokka-e 322 km
25e Fiat 500e 320 km
25e DS 3 Crossback E-Tense 320 km
25e Peugeot e-2008 320 km
28e Lexus UX 300e 315 km
29e Hyundai Ioniq électrique 311 km

Attention car ce classement est à prendre avec des pincettes. Pour commencer, il existe plusieurs normes pour « mesurer » l’autonomie d’une voiture. Celle qui fait référence aujourd’hui est la norme WLTP car plus proche de la réalité. Néanmoins, cela ne correspond pas à la réalité. Par exemple, si vous faites de l’autoroute à 130 km, la Model 3, affichée à 580 km, en fera réellement 350 km.

On en vient donc au 2ème point: la praticité.

Praticité

Il y a énormément de systèmes de charge différents pour les véhicules électriques. Vous vous souvenez du début des téléphones portables où chaque constructeur avait son propre chargeur? L’enfer. C’est un peu ça avec les voitures électriques. Ces prises vont vous permettre de charger plus ou moins rapidement votre voiture. Faisons le tri!

Au quotidien

Pour commencer, il faut savoir que lorsque l’on parle d’autonomie et de recharge, ce n’est jamais pour passer de 0 à 100%. Pourtant, ce sont souvent les chiffres qui sont annoncés même si cela a tendance à changer. On parle aussi de 20 à 80%. En effet, vous n’arrivez pas chez vous en poussant la voiture car elle est à 0%. De plus, pour certaines voitures, on peut arrêter la charge avant les 100%. C’est le cas de Tesla qui conseille la charge à 90% au quotidien et 100% pour les voyages dans le but de préserver la batterie.

En ce qui me concerne, une fois arrivé autour de 60%, je mets en charge la voiture sur une prise 220V classique afin d’arriver à 90% le lendemain matin. Je ne regarde que très rarement la durée et l’heure de fin. Donc si vous ne faites pas 300 km tous les jours, inutile d’investir dans une Wallbox (comprendre un boitier qui accélère le temps de recharge).

Au contraire, si vous faites beaucoup de route quotidiennement, il vaut mieux installer cette fameuse Wallbox. Des aides sont apportées par les constructeurs automobiles (Renault offre ou offrait 500€ par exemple). En faisant passer un électricien, il se peut que cela vous coûte entre 500 à 1500€ selon la difficulté de votre installation et de la prise choisie. Il existe une aide gouvernementale de 300€ en crédit d’impôt.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici un petit tableau récapitulatif des temps de charge:

Capacité de la batterie Prise standard 10A Wallbox 7 kw Wallbox 22 kw
40 kwh 19h 5h45 2h
50 kwh 23h45 7h 2h30
60 kwh 28h30 8h30 3h
70 kwh 33h20 10h 3h30
80 kwh 38h 11h30 3h45
90 kwh 43h 13h 4h30
100 kwh 47h30 14h15 5h

Attention, encore une fois, ce tableau est à prendre à titre indicatif. Ce ne sont que quelques exemples pour des charges de 0 à 100%, ce que l’on ne fait jamais dans la réalité. De plus, selon votre installation, la charge peut être plus rapide. A la construction de ma maison, j’ai fait poser une prise standard qui est reliée directement à mon compteur. La section étant assez grosse pour délivrer du 16A, je dois mettre 24h pour charger ma batterie de 75 kwh de 0 à 100%, ce qui n’arrive jamais!

Il existe beaucoup de facteurs qui peuvent influencer le temps de charge. Comme vous avez pu le constater, la capacité de la batterie, son niveau restant et la puissance de la « borne/prise » sont importants. Il faut ajouter à cela la puissance acceptée par la voiture. Selon moi, c’est là que va se jouer une grosse partie de votre achat.

Il existe 2 types de puissance:

  • courant alternatif (AC)qui va varier entre 3 et 22kw sauf exception
  • courant continu (DC) qui va dépendre de la présence d’un connecteur rapide sur la voiture mais aussi du bridage ou non par le constructeur. Cela va de 50 kw à 350 kw.

C’est particulièrement sur ces charges rapides que la différence va se faire, notamment si vous voulez partir en vacances.

Pour les vacances

Je voulais une voiture avec du coffre car elle devait remplacer ma 1ère voiture. Étaient donc exclues les Zoé, les BMW i3, même la Leaf, qui ne voulaient pas accepter la poussette. Il me restait 2 alternatives: la Kia e-Niro et la Tesla Model 3 (en espérant quelle sorte à 35000€!).
J’ai alors utilisé le simulateur de trajet A Better Route Planer pour simuler un trajet domicile-vacances de 675 km. Avec la Model 3, je faisais 2 charges pour 40 min au total tandis qu’avec la e-Niro, je mettais 1h45 en 3 charges. Hum! Il y a vraiment une énorme différence. Cette recherche fut effectuée en juillet 2019 mais pour préparer cet article, les choses ont changé: on passe à 20 min pour la Tesla qui a eu des mises à jours et une augmentation de la puissance des Superchargeurs, et à 40 min pour la e-Niro car des chargeurs rapides ont été installés sur ce trajet. Comme quoi les choses évoluent!

Il est là le nerf de la guerre: le réseau de charge! C’est bien de pouvoir faire 1000 km en voiture mais les motos, qui font 200 km avec plein, ne peuvent-elles par servir à partir en vacances? C’est bien parce que l’on trouve des stations essences partout, que cela est possible, non? Pourquoi, alors la voiture électrique serait différente?
C’est bien pour ça que la marque Tesla s’est démarquée. C’est le seul constructeur, aujourd’hui, qui a son propre réseau de stations de recharge. Mais là encore, les choses changent puisque certaines marques s’associent avec des constructeurs de bornes pour construire leur propre réseau.

Actuellement, en terme de praticité, Tesla reste imbattable car vous arrivez à une borne, vous chargez et votre compte est débité automatiquement. Pour les autres marques, il faut soit s’abonner à différents distributeurs (Allego, Ionity, Corri-door, Newmotion…) ou passer par le site Chargemap qui permet d’avoir un pass.

Pour finir sur ces arrêts de charge, je rappelle que la sécurité routière préconise des arrêts toutes les 2h, soit tous les 260 km sur l’autoroute!

Rentabilité

Soyons clair: une voiture n’est pas rentable! Lorsque je parle de rentabilité, je veux savoir si cela vaut le coup d’investir plus au départ. C’est ce que j’essaye de démontrer à travers ce blog: ma maison coûte plus chère à l’achat mais va très vite être rentable; j’ai acheté une Berkey mais cela sera rentable très vite par rapport aux bouteilles; j’achète de la nourriture de qualité (donc chère) mais cela est compensé par le Zéro Déchet

Bref, est-ce que ma voiture électrique me coutera moins cher qu’une voiture diesel ou essence?

En 2019, Tesla a annoncé ne pas produire la Model 3 à 35000€. Grosse douche froide! Mais la marque me faisait rêver et en testant la Model S, j’étais forcément conquis par son côté innovant.

Selon mes critères (1ère voiture, taille du coffre, plaisir, prix…) il me restait la e-Niro et la Model 3.
Pour comparer les 2 marques, il fallait prendre la e-Niro dans sa finition premium à 47000€ et la Model 3 Standard plus à 48600€.

Oui mais voilà, la Standard plus, ne me permettait pas d’avoir la connectivité qui m’avait attiré chez Tesla. Alors quoi? La Grande Autonomie à 59000€? La blague! Je n’ai acheté que des voitures occasions dont la plus chère m’a coûté 12000€.

Ah mais le coût d’une voiture ce n’est pas que le prix d’achat. Si je sortais ma calculette pour voir ce que m’a couté ma Civic sur 8 ans?

Civic VII 2.2 CDTI Model 3 Grande Autonomie
Prix d’achat 32000€ 59000
Carburant 12000€ 2500€
Entretien (hors pneus et freins) 9000€ 0
Aide à l’achat 0 -6000€
Total 53000€ 55500€

Il faut prendre plusieurs choses en compte:

  • J’ai fait une comparaison sur 8 ans car la batterie de chez Tesla est garantie 8 ans ou 192000 km.
  • Je ne mets pas ici le prix de l’assurance car il est équivalent à prix neuf. En gros, j’en avais pour 550€ avec la Civic en tous risques, 8cv fiscaux alors qu’elle avait 13 ans Pour la Tesla c’est 855€ pour une voiture neuve de 9cv fiscaux. Évidemment avec les mêmes garanties.
  • La prime d’aide à l’achat a évidemment changé. C’est aussi ce qui m’a décidé car je sentais le vent tourner. Il faut donc refaire les calculs selon les aides actuelles.
  • Le carburant est une estimation que j’ai faite sur:
    1. Lorsque j’avais mes premières voitures thermiques, j’avais créé un fichier avec le prix de mes « pleins », le prix au Litre, la quantité de carburant que j’avais mis… J’ai donc une idée assez précise de la somme totale de diesel de ma Civic.
    2. Ma 1ère année de dépense en énergie: 311€. J’ai installé une prise Voltecraft SEM 6000 qui me donne la quantité d’électricité qui sort de la prise.
  • Je ne sais pas réparer une voiture donc tout l’entretien est fait au garage de la marque. De plus, pour la Model 3 je constate que mes pneus vont s’user beaucoup moins vite que sur la Civic. Enfin, les commerciaux de Tesla préconisent de changer les freins autour de 250000 km. Je m’étais dit qu’ils exagéraient mais force est de constater que je n’utilise pas les freins tant le frein moteur est efficace. C’est le cas pour la plupart des voitures électriques.
  • Chez Tesla, pas de révision obligatoire avant 8 ans. Vous pouvez changer les filtres de l’habitacle vous-même par exemple.

Alors, évidemment, la voiture électrique n’est pas à la portée de toutes les bourses. Encore une fois, lorsque quelque chose est avantageux dans le temps, il est plus cher à l’achat. Néanmoins, la voiture électrique se démocratise. Pour preuve, Dacia va sortir la Spring à partir de 15000€ hors primes.

Donc, si vous avez le choix entre acheter un gros 4X4 Kadjar diesel pour 2 personnes avec un prix qui commence à 28800€, cela vaut le coût de réfléchir à passer à l’électrique, non?!

Allez, 2 exemples pour faire plaisir:

  • Certains magasins ou villes proposent des bornes gratuites. Bien souvent cela vous paye le trajet de retour et en plus vous avez des places privilégiées.
  • Cet été, j’ai parcouru 1800km pour mes vacances. Cela m’a coûté… 40€ aux Superchargeurs. Merci à la famille et aux amis qui m’ont permis de recharger la voiture chez eux (environ 5€ la recharge).

D’accord! Financièrement cela se tient mais écologiquement? Le sujet est tellement vaste, que j’en ferai un 2ème article.

Conclusion

Sans le vouloir, je vous propose un petit guide d’achat car je me suis construis le mien avant mon acquisition. Il faut se poser les bonnes questions:

  • Ai-je besoin d’une (autre) voiture?
  • Pour quel usage?
  • Quelle distance quotidienne dois-je pouvoir faire?
  • Combien puis-je investir?

Je terminerai sur la notion de plaisir. Pour beaucoup la conduite est un plaisir autant, si ce n’est plus, que la fonctionnalité. J’ai énormément de plaisir à conduire ma voiture électrique. Elles sont vives, silencieuses, souples et tellement faciles à l’usage.

La 1ère fois que j’ai testé une voiture électrique, c’était avec la 1ère sortie de la Zoé. J’avais été impressionné par le démarrage en trombe pour une aussi petite voiture. Ensuite, il y a eu le silence de la route. Attention, pas total, car la moitié du bruit d’une voiture vient du contact entre les pneus et la route. On apprécie mieux les conversations et la musique! La souplesse est surprenante également car même avec beaucoup de puissance, la voiture nous rappelle que la conduite soft est aussi un vrai bonheur. Enfin, le plaisir de ne plus passer à la pompe dans le froid, de ne plus avoir les mains qui sentent l’essence, de faire la queue…

J’espère que cet article vous inspirera. Si vous voulez que j’aborde un élément que j’aurais omis, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.